Archive pour mai 2009

Le frère venu d’ailleurs de G. Lesoeurs et T. Ferradji, DVD récompensé à Deauville

Mardi 26 mai 2009
DVD de formation pour les personnels hospitaliers

DVD de formation pour les personnels hospitaliers

Lors du XX ° Festival de la Communication Médicale qui s’est déroulé à Deauville du 15 au 17 mai 2009, le film que j’ai co-réalisé avec  le Dr Taïeb Ferradji, psychiatre des Hôpitaux a été récompensé par le prix Question d’Ethique.

Le film « Le frère venu d’ailleurs, don d’organe et communication transculturelle » est au coeur d’un programme de sensibilisation et de formation destiné aux coordinateurs et coordinatrices hospitalières de prélèvements d’organes et de tissus, aux équipes de transplantation et plus largement au personnel soignant hospitalier afin de les aider à mieux gérer leur communication avec les familles migrantes.

Les réalisateurs :

Guy Lesoeurs, ethnopsychologue, anthropologue de la santé, Master2 Psychologie, DU psychiatrie tranculturelle, président de Socramed, société de recherches en anthropologie médicale, membre de l’Association Internationale d’Ethnopsychanalyse (AIEP) et formé à la clinique transculturelle (Ecole de Bobigny, Pr M.-R. Moro). Directeur de l’Institut KeruX International qui a co-produit le film avec Roche et Socramed.

Taïeb Ferradji, médecin psychiatre, docteur en sciences humaines et ethnopsychanalyste, membre de l’A.I.E.P, praticien hospitalier Service de Psychopathologie du Pr Marie-Rose Moro, Hôpital Avicenne, 93 Bobigny. Membre de l’Association Internationale d’Ethnopsychanalyse (AIEP), le Dr T. Ferradji est rédacteur en chef de la revue Métisse et co-rédacteur en chef de la revue L’autre.

Les objectifs du film

Le film est destiné à améliorer la communication entre le coordinateur de prélèvement et la famille du donneur potentiel quelles que soient leurs cultures respectives, d’où le nom d’approche transculturelle.

Le film a comme ambition de permettre aux équipes soignantes de réfléchir sur leur pratique, sur leur niveau d’écoute ainsi que sur l’effet de leur propre culture et de leur savoir médical sur la communication avec les familles de culture différente de la leur.

Le film (DVD de 32’) comprend

  • Deux séquences filmées de jeux de rôles entre de vrais coordinateurs et des stagiaires en psychiatrie transculturelle qui jouent respectivement leur propre rôle et celui de la famille.
  • Une discussion filmée après chaque jeu de rôle filmé entre les membres du Groupe de Travail « Problématique transculturelle du don d’organe Fondation Greffe de Vie-Roche » qui a travaillé sur ce programme de formation.

Démarche transculturelle

L’objectif du film n’est pas d’apporter des recettes toutes faites pour aborder telle ou telle famille de migrant selon sa culture mais plutôt de faire réfléchir et de faire prendre conscience d’une posture dite transculturelle qui consiste à accueillir la culture de L’autre quelle qu’elle soit et ses représentations, en analysant sa propre culture et la résonance de la différence pour créer du lien et mieux communiquer.

  • Les séquences du film « Le frère venu d’ailleurs » offrent une occasion unique pour un soignant de se décentrer puisqu’il peut se voir à l’oeuvre à travers le comportement de son collègue filmé et observer en même temps les réactions de la famille. Observer la séquence opère déjà comme moyen de distanciation et de décentrage. Le film représente donc une  posture « méta » par lui-même.
  • Il est important de souligner que
    • le film ne reprend pas l’intégralité du processus d’entretien du médecin et de la coordinatrice avec la famille mais le moment très précis de la demande de non-opposition au don d’organe.
    • Les deux séquences ne sont pas le reflet de jeux de rôles appris mais restituent la réalité d’une interaction improvisée.

Film réalisé avec le soutien de Roche en collaboration avec la Fondation Greffe de Vie
et l’Association Internationale d’EthnoPsychanalyse (AIEP).
Une co-production de Roche, de l’Institut KeruX International et de SOCRAMED

Production Quadrimage

Informations complémentaires

Il s’agit d’un film de formation et de sensibilisation destiné à être utilisé à titre gratuit dans les services hospitaliers, les Ecoles d’infirmières, les Services sociaux, de préférence avec un animateur spécialisé en clinique transculturelle (A.I.E.P.).

Réalisé dans une salle du service du Pr M-R. Moro à la Faculté de Bobigny, avec des acteurs bénévoles (Coordinateurs de prélèvements, étudiants en psychiatrie transculturelle, discutants) et réalisateurs bénévoles, le film a été néanmoins tourné et monté avec des moyens professionnels avec un budget réduit.

Le film peut être passé en totalité mais aussi découpé en séquences indépendantes.

Le film a bénéficié du soutien moral de l’AIEP (association Loi 1901), de SOCRAMED (association Loi 1901) et de la Fondation Greffe de Vie (fondation reconnue d’utilité publique).

Il a été co-produit par Roche et l’Institut KeruX International qui ont mandaté la Société de production Quadrimage pour la prise de vue, le montage et la production finale.

Les réalisateurs du film abandonnent tous leurs droits d’auteur à la Fondation Greffe de Vie, reconnue d’utilité publique.