Archive pour octobre 2009

EXPOSITION. TREMPLIN CREATIF AU PARADOU

Jeudi 29 octobre 2009

logo_03b-1Notre petit village du Paradou, à quelques kilomètres des Baux de Provence haut lieu de peintres renommés comme Brayer, possède aussi des atouts dont Charloun Rieu, un écrivain provençal dont le buste orne la fontaine en face de notre mairie,  Antoine Pautus, écrivain de nouvelles et de romans, en pleine forme et qui tient la dragée haute aux jeunes générations. Sa dernière conférence « Marseille en vert de gris, (1940-1944) » et le succès qu’elle a eu auprès de 70 personnes l’atteste. Il y a quelques semaines, notre amie Célestine nous quittait. A prés de 90 ans, Célestine peignait encore.

A Paradou et aux alentours il existe bien d’autres créateurs. Nous avons eu l’idée de les réunir pour une exposition avec  l’aide de la Municipalité et de son dynamique élu, Henri Graugnard, adjoint à la culture et aux festivités .

L’association Cerveaux Sans Frontières et la Mairie du Paradou vous proposent la première exposition du groupe Es’cale (Espace Socio-Culturel Arts et Lettres). Les amateurs pourront y apprécier les  peintures de Jean Jacques Marie (Maillane), Pilou Priaulet (Maussane), Caroline Vigne (Raphèle), Valérie Laget (Le Paradou), Lilit (Tarascon), les collages de Géhel et les photographies d’Alain Cavenago (Le Paradou) ainsi que les sculptures et meubles design en acier de Rémy Vigne (Raphèle) et la ferronnerie d’art de Claude Roqueirol (Le Paradou).CARTE EXPO

Un atelier accueillera les enfants qui réaliseront sur place une fresque de collages sur le thème du lien entre les générations.

Hélène Brunelle (Paris), spécialiste des effets spéciaux, réalisera des maquillages de blessures pour secouristes…nul doute que les enfants seront autant intéressés que les adultes en ce jour d’Halloween !

Lors du vernissage, vendredi 30 novembre à 18h, un hommage sera donné à Célestine (Le Paradou). Quelques œuvres provenant de collections particulières seront exposées.

Exposition le Samedi 31 octobre et dimanche 1 novembre de 10 à 12h et de 14h à 18h. Vernissage vendredi 30 octobre à 18h. Entrée gratuite

La salle polyvalente est très adaptée à ce type de manifestation et nous remercions la Mairie de nous la prêter et les les sponsors ci-dessous de nous avoir aidés. (Christiane Barlette Immobilier (le Paradou), Delia Horticulteur (Raphèle), DCC Art et villages-France.com (Maillane), La Calissonnerie des Trois Dauphins (Puyricard), Institut Kerux coaching et médiation (Le Paradou), Bois et fers (Caphan)).

Guy Lesoeurs

 

 

 

paysage des Baux de Provence, collection G. Lesoeurs

Celestine, paysage des Baux de Provence, collection G. Lesoeurs

 

 

SE SENTIR BIEN AU TRAVAIL…ET NE PAS Y MOURIR

Samedi 24 octobre 2009
Les masques en disent long...

Les masques en disent long...

Se sentir bien au travail… et ne pas y mourir d’ennui (mort lente) ou tout court!

Récemment, dans les séminaires de management que j’ai le plaisir d’animer soit dans le Mastère management de l’Industrie Pharmaceutique à l’ESC Dijon Bourgogne (Directeur Céline Soulas) soit  dans le programme original de Management en alternance  (Fac 6° année Pharma/entreprise) MOI²SE qui existe depuis deux ans à l’UFR Pharmacie de Dijon, programme créé et dirigé par Madame le Professeur Sylvette Huichard, nous abordons avec les participants les compétences et qualités humaines du manager. Nous discutons de l’équilibre entre l’orientation objectifs de rentabilité, gains de productivité etc…(Task oriented mind) et l’attention aux problèmes humains et à l’épanouissement de ses Collaborateurs (Human oriented mind) que doit constamment avoir en tête le Manager d’une équipe. Quand je demande, en début de séminaire, aux apprentis managers quel serait leur premier objectif dans leur vie professionnelle, j’obtiens des réponses assez diverses de type économique, apprentissage, acquisition d’expériences etc. L’une des réponses « se sentir bien dans l’entreprise » a retenu particulièrement mon attention. Nous en avons discuté avec les participants. Pour ma part, avec la certitude (?) forgée par 40 années passées dans l’entreprise, j’ai pensé de prime abord que, compte tenu de ce que les Médias nous rapportent tous les jours, cet objectif ne devait plus être à l’ordre du jour et que, exprimée telle quelle devant un recruteur ou un DRH, cette vision de l’entreprise pourrait desservir un candidat. Cependant, à la réflexion, je réalise que c’est certainement l’un des meilleurs objectifs qui soient aujourd’hui car s’il est mis en pratique, il permet la réalisation de grandes choses. Le manager hypermoderne, fort de sa capacité d’adaptation (l’image si juste de l’embrayage a été apportée par l’un des participants) et sa fluidité d’esprit, pourra, dans une entreprise « adulte »  (dans le sens de l’analyse transactionnelle) s’y réaliser. L’entreprise « adulte » est conduite par des managers qui font attention à la personne et la respectent, dans une bonne ambiance de travail….et dans l’atteinte d’objectifs réalistes fixés par l’entreprise. Le Manager digne de cette fonction sait détecter et renforcer l’énergie positive…et, si l’on emprunte à la sémantique psychanalytique, animer des pulsions de vie plutôt qu’entretrenir des pulsions de mort par le stress. Dans le combat perpétuel qu’Eros et Thanatos se livrent dans notre moi intime, trouvons la seule voie pérenne, celle de l’épanouissement.

Merci aux futurs managers de MOI²SE (6° année de pharmacie option industrie) d’avoir exprimé leur authenticité en formulant cet objectif de haute valeur « se sentir bien dans l’entreprise » car il nous fait  réfléchir.

Pour être complet, je souhaite vous signaler le documentaire « La mise à mort du travail: Destruction, aliénation, dépression  » que France 3 diffusera, le lundi 26 octobre prochain à 20 h 35. C’est un documentaire sur l’organisation actuelle du travail salarié et le management par le stress qu’elle soustend. 
Les drames humains (suicides chez France Telecom ou chez Renault ou ailleurs mais nous ne le savons pas…) et les effets délétères incommensurables économiques et humains que cette recherche du rentable à court terme induit y sont analysés avec une grande objectivité. La seconde partie du documentaire sera diffusée, sur la même chaîne, le jeudi 29 octobre.
La plaquette jointe (lien ci-après) MISE A MORT DU TRAVAIL vaut d’être lue, elle contient des données chiffrées et synthétise le propos du film de façon pertinente.
Voici donc deux émissions à voir absolument et à faire connaître auprès de vos collègues, amis et supérieurs hiérarchiques.

Avis aux futurs managers : ne soyez pas le torero qui, agitant devant ses collaborateurs la muleta rouge du stress, met à mort le taureau. Cette attitude antique, pour autant qu’elle paraisse brave, ne contribue qu’à maintenir un état d’arène sanglante. (à suivre)

FUTURS MANAGERS DE L’INDUSTRIE PHARMA

Mercredi 21 octobre 2009

Le MIP (Mastère en Management de l’Industrie Pharmaceutique) ESC Dijon Bourgogne prépare des jeunes diplômés en pharmacie, des ingénieurs, des scientifiques et aussi des professionnels de la santé aux fonctions de management dans les industries des produits de santé.

Il est essentiel de les préparer intensivement à l’animation d’équipe et aussi, bien entendu, au travail par projet.

Suite…. demain

Guy Lesoeurs

CONQUERANT DE SOI, RESPECT DES AUTRES

Mercredi 21 octobre 2009

Aujourd’hui, je fais travailler 8 futur (es) Managers de l’industrie pharmaceutique (Mastère Management Industrie Pharmaceutique de l’ESC Dijon-Bourgogne).

Contexte : séminaire de management et développement personnel.

Sujet : animation et gestion d’un groupe en réunion.

Objectifs

1. Que les futurs managers soient capables de gérer une réunion de travail.

 2. Qu’ils puissent faire face aux situations imprévues et aux personnalités difficiles

 3. Qu’ils fassent en sorte que le cadre de la réunion soit respecté et les objectifs atteints et ce, dans une ambiance agréable.

Moyens : étude de cas avec expérimentation et debriefing. Travail sur les méthodes d’animation. Profiter des compétences et qualités de chacun et chacune. Adopter une attitude d’écoute et d’authenticité face aux Autres. 

Méthodologie

CDISA

  • Cadre (fixer le cadre, les limites (durée), les objectifs et la méthode)
  • Disponibilité (vérifier la disponibilité d’esprit et demander la participation sans conditions)
  • Idées (faire émerger les idées, suggestions et propositions)
  • Synthèse (effectuer la synthèse partielle ou finale)
  • Action (mettre en plan d’action avec responsables)

…. suite

Leçons à tirer : à partir des exercices, chacun et chacune trouvent en eux-mêmes les leviers de l’animation.

Suite .. demain: comment aider à faire sortir les idées.

Guy Lesoeurs

Le médiateur vu par lui-même, un article de fond à lire

Mardi 13 octobre 2009

Vient de paraître N° 294 – Octobre 2009

Sommaire 

Pouvoir et leadership dans la chaîne logistique - Dominique BONET FERNANDEZ

 

 

Externalisation, délocalisation et mondialisation dans les services financiers : actualité des approches du capital humain - Alexandre GUILLARD & Josse ROUSSEL

Vers une définition du développement personnel - Franck JAOTOMBO 

 

 

 

Le Médiateur vu par lui-même; résultats d’une enquête qualitative auprès des médiateurs - Guy LESOEURS, Fathi BEN MRAD & Michèle GUILLAUME – HOFNUNG.

 

 

 

Le langage permet-il de mesurer une contribution individuelle ? Le cas des référentiels de compétences – Ewan OIRY

L’accompagnement du changement professionnel, l’apport de la théorie des intelligences multiples de Gardner - Yves RICHEZ

Les nouveaux territoires de la vie associative - Nicole VAN DER ELST

 

 

 


 HUMANISME & ENTREPRISE

Revue Multidisciplinaire sur le Management des Organisations

Fondée en 1959 par le Professeur Charles-Pierre GUILLEBEAU
Propriété de l’AAELP
Directrice de la publication : Martine de la BROSSE
Rédactrice en Chef : Martine BRASSEUR

Humanisme et Entreprise est une revue destinée aux universitaires et aux responsables d’entreprises et d’organisations

Son objectif est de favoriser la réflexion sur le management de l’entreprise et sa place dans la société et le monde économique par la publication de revues de littérature, des travaux de recherche et d’analyse de pratiques professionnelles.
Elle s’adresse aux étudiants et aux enseignants-chercheurs tout aussi bien qu’aux acteurs organisationnels.
5 numéros sont publiés par an : février, avril, juin, octobre et décembre