Archive pour mai 2010

De retour d’Equateur …Discours du Dr Maurice Jason pour l’anniversaire de l’ONG Maria José

Lundi 31 mai 2010

DIX ANS …DEJA. « Ce que je donne reste mien » (René Char)

 

Dr Jason, Dr Y. Lagnier (Maria José) et Yolanda (Fudrine)

Le Dr Maurice Jason, Président de notre Association Maria José Solidarité Handicap France Ecuador, s’est adressé en espagnol à Quito lors de la fête des enfants handicapés qui avait lieu dans les locaux de Fudrine, association soeur qui les prend en charge et à qui le groupe des Médicaux et Para-médicaux français apporte du matériel chaque année ainsi qu’une aide logistique et thérapeutique .

Avant le texte en espagnol, en voici la traduction pour les francophones:

Je suis particulièrement heureux en ce jour de joie de la célébration du dixième anniversaire de notre association Maria José.

Regardons ce qui existe depuis dix ans!

Nous avons fait tous ensemble un bon travail : des échanges avec les collègues équatoriens, des témoignages, des ateliers de formation, beaucoup de dons comme des médicaments, des livres, des jouets, des appareillages orthopédiques, du matériel pédagogique, des fauteuils orthopédiques, des fauteuils roulants, un matériel de réhabilitation, des appareils d’échographie, d’électroencéphalographie, de prothèse et beaucoup d’autres matériels utiles pour les handicapés.

Nous avons finalisé un jumelage entre la Maternité Isidro Ayora et celle de Poissy Saint Germain ainsi que de nombreux échanges entre des étudiant équatoriens et français et des sages – femmes.

Fête des enfants habillés en costumes des provinces dans les locaux de Fudrine

Nous avons aussi réalisé un jumelage entre Fudrine et l’Association Notre Dame de Neuilly, avec le sponsoring de  l’Association Marie José.

 Je voudrais remercier Yolanda, Francis, Gisela, Anne Marie, Céline, Marc, Luc, René, Bernard, Guy et Jerôme, sans oublier naturellement, le professeur Lacert, pour leur travail et leur aide si utiles!

 Un poète provençal qui s’appelle René Char a écrit :

 » Ce que je donne, reste mien! » et nous continuerons notre action en ce sens!

 A chaque fois, nous sommes émus, par votre fête si chaleureuse. Merci beaucoup à tous, à nos Amies de Fudrine, aux parents des enfants et aux enfants.

Longue vie à Fudrine, à l’association Notre Dame et à Marie José. Bonne fête! Un salut à tous et pleins d’affectueux baisers aux enfants!

Discours de Maurice Jason en Espagnol:

Me da mucha alegria verlos en este dia muy importante y felix, del decimo aniversario de la Asociacion Maria Jose.

 Miremos lo que ha occurido desde hace diez anos!

 Hemos hecho todos juntos un buen trabajo: intercambios con los colegas ecuatorianos, testimonios, talleres de formacion,muchas donaciones como medecinas,libros, juguetes,aparatos ortopedicos,material pedagogico,sillas ortopedicas,sillas de ruedas,material de rehabilitacion,aparatos de ecografia,de electroencefalografia, protesis y otras muchas cosas!!

Hemos finalizado un hermanamiento entre la Maternidad Isidro Ayora y la de Poissy Saint Germain, y intercambios entre estudiantes y comadronas ecuatorianos y franceses. Un hermanamiento entre Fudrine y la Asociacion Notre Dame de Neuilly, con el patrocinio de la Asociacion Maria Jose.

 Quisiera dar las gracias a Yolanda, Francis,Gisela, Anne Marie, Celine , Marc,  Luc, René, Bernard,  Guy y Jerome , sin olvidar por supuesto, el profesor Lacert , por su trabajo y ayuda tan utiles !

 Un poeta provenzal ,que se llama René Char, dice : « Lo que doy , queda mio !” ( “ce que je donne, reste mien”) Continuaremos haciendolo!

 A cada vez, estamos emocionados, por vuestra fiesta tan calurosa.

 Muchas gracias a todos,a nuestras amigas de Fudrine, a los padres de ninos y a los ninos.

Larga vida a Fudrine, a la asociacion Notre Dame y Maria Jose.

Buena fiesta! Saludos a todos y muchos besos a los ninos!

 Dr Maurice Jason

 Président de l’Association Maria Jose Solidarité Handicap France Ecuador

A suivre… vous en saurez plus sur Fudrine, notre expédition en Amazonie.. 
Guy Lesoeurs

 

 

 

 

Merci à IBERIA pour la tolérance sur le poids des « bagages accompagnés »!

La voie des songes…

Lundi 31 mai 2010

Jean Jacques Marie (peintre) a assurément trouvé la voie des songes et de l’inconscient. Ses comparses GLartis (collagiste) et Rémy Vigne (sclupteur-designer sur acier) s’associent dans cette démarche dans une exposition originale à Maussane les Alpilles.

Le chemin. Huile sur toile de J.J. Marie

Analyse du tableau de Jean Jacques Marie « le chemin »:

Le regard prend appui sur le terrain tortueux qui s’achemine au ciel  de nuages bleu-rouge ? Chaperon et Loup, le couple inséparable, réduit à sa portion diaphane, se condense et défie les buissons de la lente montée.

Jean Jacques Marie rend sublime le ton qui n’étant plus vraiment couleur se hisse au plan du cœur.

Un marché provençal, ce serait bien trop simple ! Un souk marocain ! Aussi. Quasi « majorellant » mais beaucoup plus ténu, diapré au ciel de dais un peu passé.

Plutôt une scène de théâtre avec tentures et falbalas et au beau milieu la houle des figurants ! mais arrêtons là l’interprétation et la référence! Pourquoi s’en faire et se relier au connu?Le marché. Huile sur toile de J.J.Marie

Laissons, en nous, le ton monter en chromatique : l’atmosphère devient moite, l’œil se perd et se repère sur les visages enracinés de fichus noirs qui se déroulent en procession.

Le peintre parvient à transcender, transmuter. Son alchimie fait traverser le temps et l’espace pour toucher l’esprit de celui qui contemple, interloqué et fasciné, sous la condition d’un regard appuyé…

Tandis que les collages surréels de GLartis et les flammes vivantes de Rémy Vigne lui répondent…

Exposition des œuvres de Jean-Jacques Marie, GLartis www.glartis.com et Rémy Vigne www.passionacierdesign.com au petit kiosque de la place de Maussane les Alpilles jusqu’à demain lundi 31 mai. Puis du 5 au 12 juillet et du 19 au 26 juillet. A noter: rétrospective du peintre Jean Jacques Marie à Belcastel (Aveyron)

EXPO MAUSSANE LES ALPILLES

EXPOSITION : RETROSPECTIVE DU PEINTRE JEAN JACQUES MARIE A BELCASTEL (AVEYRON) catalogue sur http:// www.dianem.eu/catalogue-JJM.pdf

Jean Jacques Marie à Belcastel

Retour d’Equateur…

Mercredi 26 mai 2010

Orly. 12 juin 06.00 du matin. Vol Iberia Paris-Madrid-Quito. Chariots pour l'Equateur

De retour d’Equateur… ce court message.

Comme chaque année, notre groupe médical et para-médical de l’association Maria José Handicap Solidarité France -Ecuador a convoyé par avion et en bagages accompagnés (merci Iberia pour la tolérance en ce qui concerne le poids des bagages, cf photo) un chargement important de fauteuils roulants et matériel pour handicapés destiné à l’association Fudrine qui oeuvre à Quito pour les enfants Infirmes Moteurs Cérébraux.

Un groupe plus restreint s’est rendu en Amazonie dans le territoire de Sarayaku.

Dans les tout prochains jours, des articles et de photos, c’est promis.

Guy Lesoeurs

Notre groupe à Cuenca

Pétition pour Sarayaku

Vendredi 7 mai 2010

Le peuple kichwa de Sarayaku est en danger

Sabine Bouchat, épouse de José Gualinga de Sarayaku,

Sur le rio Bobonaza, la chicha est de rigueur

 nous écrit

Chers Amis,

Merci de prendre connaissance des messages en annexe et du texte de la pétition au Président de l’Equateur que vous pouvez signer en ligne en cliquant sur le lien

http://www.lapetition.be/petition.php?petid=7111

Poème en hommage à la lutte du peuple de SARAYAKU

Sous la grande maison de palmes enchevêtrées

La palabre dure le jour, la nuit.

Equateur, Sarayaku, Amazonie

Le petit Peuple de mille âmes est en danger.

 Quito, Paris, Houston et Londres

Des hommes cravatés et sans âme qui vive

Massacrent Pachamama, la terre-mère

Pour leurs Dieux cannibales et aveugles

Qui ont noms Dollar, Or et Pétrole.

 Courage, petit Peuple du milieu du monde,

Tu vis dans nos cœurs

Et tu y puises l’énergie

Pour ta frontière de vie.

Dans la forêt aux troncs enchevêtrés

Des mercenaires ont pénétré

Et blessé ceux du petit Peuple du milieu du monde.

 Don Sabino a prié et diété près la Liane des Dieux

Le peuple kich’wa s’est levé pour chasser

la meute guerrière.

Pachamama, la Terre première, notre Mère,

Se fâche et  vomit sur l’avide pétrolier

Qui pue maintenant la poussière et la mort.

Courage, petit Peuple du milieu du monde,

Tu vis dans nos cœurs

Et tu y puises l’énergie

Pour ta frontière de vie

Guy Lesoeurs

En la gran casa de palmas embrochaladas

la palabrea dura días y noches.

Ecuador, Sarayaku, Amazonia

El pequeno Pueblo de mil almas está en alerta.

Quito, París, Houston y Londres

Hombres con la corbata y sin alma que viva

Masacran Pachamama, la tierra-madre

Para sus Dioses caníbales y ciegos

Que se llaman Dólar, Oro y Petróleo.

Coraje, pequeno Pueblo del medio del mundo,

Viste en nuestros corazones

Y sacarás de eso la energía

Para tu frontera de vida.

En el bosque de troncos embrochalados

Mercenarios penetraron

Y hirieron a los del pequeno Pueblo del medio del mundo.

Don Sabino rezó cerca la Liana de los Dioses

El pueblo kich’ wa se levantó para cazar

La jauría guerrera.

Pachamama, la primera Tierra, Tierra Madre,

Se enfadó y vomitó sobre ávido petrolero

Que saca ahora el polvo y la muerte.

Coraje, pequeno pueblo del medio del mundo,

Viste en nuestros corazones

Y sacarás de eso la energía

Para tu frontera de vida

 Guy Lesoeurs

Suppression du dernier article de Léon Ouaknine : il faut souvent se méfier…

Mardi 4 mai 2010

A la prière de la revue en ligne canadienne  »tolerance.ca » et pour ne pas créer de problème à mon ami Léon,  je supprime son dernier article sur T. Ramadan (cf humeur canadienne).

Un poil curieux pour un site qui s’appelle tolerance…