A LA BONNE HEURE, BONNE HUMEUR …

« C’est un petit bonheur que j’avais ramassé, il était tout en pleurs, sur le bord du fossé… »

Le poète chantant de l’Ile d’Orléans, le grand Félix Leclerc ne s’y était pas trompé. Le bonheur est à ramasser. Car c’est souvent quand on se trouve « à la ramasse » sur le bord d’un fossé, pleurant sur son triste sort de personne délaissée que quelqu’un se penche et vous prend à la petite cuiller.

Déguster le bonheur à la petite cuiller, comme un œuf coque dont on a fait l’effort de briser la coquille qui, pourtant, semblait enfermer à tout jamais l’amorce d’un plaisir, la réalisation d’un désir. Le bonheur est là mais il ne faut pas l’appeler par son nom, parlons de la bonne heure.

A la bonne heure, profitons de l’instant présent, carpe diem, c’est écrit sur les murs crépis ou décrépis du Nord ou du Sud, sur les cartes postales à 1 euro, pas encore les tickets de métro mais pourquoi donc pas ?

Des petits riens, des petitous, des moufles de rigolade quand on se prend les oreilles de rire. Un bon moment. Laissez moi ce bon moment, ce bond maman, ce bon maman, nostalgie d’une fleur contemplée et d’un pas de deux esquissé dans une vieille chapelle, d’un cierge pour un vœu exaucé. Oui, elle est guérie et vivra encore des milliards de secondes.

La vie est reine, offre toi le bon temps, la bonne heure.

Lo tempo passo, passo lo bien. Oui, le temps passe, passe le bien. Dis moi vieux provençal, toi qui arpentes les Alpilles pour trouver l’eau des fontanilles, as tu d’autres proverbes dans ta besace ?

A tes côtés, des amis, des enfants et la cohorte de tes ancêtres, ceux assis sur le banc blanc de poussière éclaboussé de soleil qui attendent la quiétude de la lune. Il est bonne heure pour deviser, marcher, lire en marchant.

La bonne humeur éclate sous ta moustache, on la sent, on la devine tandis que tu sèmes les senteurs de la garrigue et les porte jusqu’aux marais où les Camargue narguent les taureaux.

Alors la petite âme esseulée, délaissée se relève et prend le vent… un vrai bonheur de vent d’été.

VOUS POUVEZ AUSSI CONSULTER MON SITE www.guy-lesoeurs-psy.fr

Tags: , , , , , ,

Laisser un commentaire