Archive pour la catégorie ‘Innove et tu verras …’

« L’acier au coeur, Escale chez Rémy Vigne, the Steeling Heart»

Dimanche 29 novembre 2009

Bar hypermode en acier de Rémy Vigne

Bar hypermoderne en acier de Rémy Vigne

At the end of this article , you will find the text in English

« J’ai fait dire à la matière l’inexprimable » (Brancusi).

Un homme, une matière, du feu voilà comment on pourrait résumer une vie d’artiste.

Rémy Vigne est un jeune et prometteur créateur de mobilier design en acier qui habite Raphèle les Arles entre Camargue et Alpilles. Rémy est passionné par l’acier, le design et l’art contemporain et il expose ses œuvres en France (Marseille, Colmar, Nîmes) en Allemagne ainsi qu’en Tchékie et Slovaquie. Maître du feu, adepte inconditionnel de la forge, il s’épanouit en créant ses œuvres à partir de cette matière complexe et imprévisible qu’est l’acier.

Pour lui, l’inspiration vient en travaillant la matière par les techniques du froissé et du plissé. Chaque œuvre de Rémy est le résultat d’un corps à corps fougueux et fusionnel entre deux âmes authentiques, sincères et sans concession : la sienne et celle de l’acier. A chaque fois, il remet tout en question et s’engage dans un perpétuel défi car il ne peut préjuger des réactions du métal.

Le voici à l’œuvre. L’esprit guide les gestes ; le choc pertinent du marteau et la vigueur mordante du feu révèlent l’âme du fer qui dormait, jusque là inconscient. La matière résiste, crie et s’empourpre de colère avant de consentir à devenir malléable, un court instant. Le moment est précieux car, dans son incandescence et son innocence, le métal se détend, sort de sa gangue, se plisse et se creuse de pleins et de vides qui seront bientôt figés dans une expression pathétique et immuable. C’est alors que le plein résonne et fait écho au vide. La métamorphose alchimique mêle connexions neuronales, sueur, chaleur et fer.

Le métal retrouve sa terre-mère, terra-magma, pour renaître et paraître dans le jardin public, la terrasse ensoleillée ou l’intimité d’un salon.

La sculpture de Rémy est aussi la rage contenue, la souffrance extirpée, la larme arrêtée et figée et l’esthète comblé sent vibrer dans la voile d’acier bien poli et verni l’âme du tourmenteur d’acier.

Le marteau, par le geste frappé au cœur,

Réveille du fer l’antique allégeance,

L’enclume reçoit le rouge intense.

Alternent transe et danse

Sous le rouge désir du sculpteur.

Le sculpteur doit trouver l’équilibre des masses, jouer sur les pleins et les vides, les plis et les froissés et rendre le tout esthétique et expressif. Pour cela, il lui faut sans cesse casser et recommencer. Attendre le moment où l’osmose mental-métal se réalise. C’est pourquoi il lui faut être patient et rester dans le mouvement pour trouver l’accord.

Parmi ses œuvres expressives et osées, nous sommes restés  ébahis devant sa dernière création « bar bare » un bar hypermoderne aux lignes fluides et au dessin vigoureux qui mêle l’esthétique au pratique. A acheter sans modération.  Nous aimons aussi  sa chaise longue et son fauteuil-langue. Nous lui avons acheté « Souffrance » une grande sculpture d’une seule pièce faite d’une tôle froissée très évocatrice.

Un documentaire « Le rêve de Vulcain » (DVD 10’) réalisé par Edouard Leduc de Quadrimage vient d’être consacré à Rémy Vigne.

 Rémy Vigne, sculpteur, créateur de mobilier, ferronnier d’art (Raphèle les Arles)

Contact : Mas Bergeret 13280 Raphèle les Arles. Tel : 06.99.36.17.71 mail vignerem@orange.fr Website  www.passionacierdesign.com.

« Remy Vigne, the Steeling Heart »

A man, a material, the fire … could be the shortest definition of this artist.

Rémy Vigne is a young and a very promising creator of modern design furniture made of steel, who lives in Raphèle les Arles, a small village between Camargue and Alpilles. Rémi loves steel, design, furnitures  and contemporary  art.  He exhibits his pieces of work in France (Marseille, Colmar, Nîmes) and in Germany as well in Slovakia. Master of fire, he likes to work with this complex and unpredictable material that is the steel.

Every Rémy ‘s single piece of art is the result of a passionate struggle between two sincere souls the one of the metal and his spirit.  This is a perpetual challenge because he cannot anticipate how the metal will behave.  

Here Remy is at his forge. His mind drives his gestures : the recurrent shock of the hammer and the incisive  vigour of the fire reveal the soul of the iron which was until this moment sleeping and unconscious. The material resists, cries with flushes of anger before granting to become moldable, for a very short moment. This the time when the metal relaxes, step out from its gangue. We are at the core of plasticity of Remy’s brain and the heartt of steel. This is an alchimic metamorphosis between  neuronal connections, sweat, heat and iron. The metal return to his mother Earth and under fire is reborn and appears in the public garden, the sunny terrace or the intimacy of a lounge.

The sculptor balances the masses, plays with the heights and spaces, in order to meet the aesthetic meaning. For that purpose, he has to stop and go, waiting for the magic moment when the osmosis mental-metal comes true.

Among many wonderful Remy’s art works, we love his last creation  » bar-bare  » a hypermodern bar with very fluid lines (To buy without moderation). We also like its deckchair and its tongue-armchair. We have bought « Suffering » a tall sculpture of a single piece of steel that we placed in our garden in Provence.

A documentary film « Le rêve de Vulcain » (DVD 10’) has been realized on Remy Vigne’s  design work.

Rémy Vigne, sculptor, creator of furnitures in steel, designer(Raphèle les Arles)

Contact : Mas Bergeret 13280 Raphèle les Arles. Tel : 06.99.36.17.71 mail vignerem@orange.fr Website  www.passionacierdesign.com.

by Guy Lesoeurs

Animateur du Groupe Es’cale (Espace Socio Culturel Arts et Lettres)

Cerveaux Sans Frontières International, 13 LE PARADOU

www. guylesoeurs.com

Futurs managers… le pied à l’étrier

Jeudi 12 novembre 2009

IMGP2222Depuis 1991, j’anime des programmes pour étudiants qui, en fin d’études et en alternance  (Faculté de pharmacie, cursus MOI²SE, directeur Pr Sylvette Huichard) en master (comme le MIP de l’ESC Dijon, Directeur Pr Céline Soulas), se destinent aux industries des produits de santé (médicaments, dispositifs médicaux etc.).

On ne naît pas « manager », on le devient, en exploitant et façonnant sa valeur intrinsèque ; c’est pourquoi il est nécessaire, d’abord, de travailler sur l’état d’esprit. Mes programmes à base de réflexion et de mise en situation sont conçus pour aider les futurs managers ( le mot « étudiants » est banni) à mieux se connaître, prendre confiance en soi, de manière authentique et non surfaite, à construire sa propre stratégie et sa promotion (eh oui!) en prenant conscience sans concession de leur potentiel, en développant sa créativité et son  charisme. Les participants au programme intitulé « Conquérant de soi, respect de l’Autre » doivent aussi s’initier au travail en équipe en faisant adhérer leurs collègues et en transformant leurs idées en projets concrets…

Programme ambitieux? Certes, mais combien il s’avère nécessaire. Cette étape de « pré-entreprise », vécue comme un lieu expérientiel sans enjeu autre que la réussite de soi-même, est essentielle à réussir avec les bons ingrédients pour partir du bon pied. Combien de managers que je suis aujourd’hui en coaching regrettent de ne pas avoir eu ce pied à l’étrier!

A suivre…

Guy Lesoeurs

Au fait, futurs managers, je vous signale le site Jobteaser, co-fondé par un jeune et dynamique entrepreneur, Adrien Ledoux qui a eu l’idée -géniale- de rendre service aux étudiants en leur donnant une vision en temps réel des entreprises …de l’intérieur avec un tas de services associés! www.jobteaser.com

 

Guy Lesoeurs

FUTURS MANAGERS DE L’INDUSTRIE PHARMA

Mercredi 21 octobre 2009

Le MIP (Mastère en Management de l’Industrie Pharmaceutique) ESC Dijon Bourgogne prépare des jeunes diplômés en pharmacie, des ingénieurs, des scientifiques et aussi des professionnels de la santé aux fonctions de management dans les industries des produits de santé.

Il est essentiel de les préparer intensivement à l’animation d’équipe et aussi, bien entendu, au travail par projet.

Suite…. demain

Guy Lesoeurs

Jeux de mots… esprit scanneur

Lundi 23 mars 2009

Equateur

Chaman d'Equateur en transformation, Jama Coaque, collection de l'auteur

 

 

 Lisez sans problème le texte suivant :

Sleon une édtue de l’Uvinertisé de Cmabrigde, l’odrre des ltteers dnas un mto n’a pas d’ipmrotncae, la suele coshe qui cmotpe est que la pmeirère et la drenèire soenit à la bnnoe pclae. Le rsete peut êrte dnas un dsérorde ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlbèlme. C’est prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un tuot.

 » Exercice « créabral » cité par Michel Le Chevallier [lechevallier@anxa.com].

Cela est bien surprenant!  En tout cas, il ne faut pas essayer de le lire phonétiquement car cela ne signifie plus rien. C’est de la mémoire visuelle qui fait que le cerveau scanne le texte et replace les lettres dans l’ordre.

La limite est dans le mélange des lettres, mais point trop n’en faut !

« sonall supl nilo !  » est carrèment incompréhensible (allons plus loin !).

Essayons de man hier phone et tic

En fête, sais deux la place-ti-citez serrée bras le.

Rang plasson hein mot par un otre de m’aime consonance ou nappe roche chante, met qui ne soit que l’eau gicle que dent leçon . Maintenon es-sabayon de fer beau cou + loup phoque en intrecamanlant dais si lab en +

Cela est beaucoup plus difficile, car il faut que le cerveau passe au dessus ou à travers la signification première pour trouver le son correspondant et se représenter le mot caché derrière le son.

Le cerveau est quand même une sacrée machine car il est ainsi fait qu’il arrive à décoder et à reconstituer des phrases sans queue ni tête de prime abord.

Donner un sens à toute chose. Voilà une bonne sagesse.

Est-ce que l’esprit ne passe pas son temps à combler les lacunes, les non-dits ou à redresser les dits-de-travers du récit de l’autre.

Bien à vous