Pétition pour Sarayaku

Le peuple kichwa de Sarayaku est en danger

Sabine Bouchat, épouse de José Gualinga de Sarayaku,

Sur le rio Bobonaza, la chicha est de rigueur

 nous écrit

Chers Amis,

Merci de prendre connaissance des messages en annexe et du texte de la pétition au Président de l’Equateur que vous pouvez signer en ligne en cliquant sur le lien

http://www.lapetition.be/petition.php?petid=7111

Poème en hommage à la lutte du peuple de SARAYAKU

Sous la grande maison de palmes enchevêtrées

La palabre dure le jour, la nuit.

Equateur, Sarayaku, Amazonie

Le petit Peuple de mille âmes est en danger.

 Quito, Paris, Houston et Londres

Des hommes cravatés et sans âme qui vive

Massacrent Pachamama, la terre-mère

Pour leurs Dieux cannibales et aveugles

Qui ont noms Dollar, Or et Pétrole.

 Courage, petit Peuple du milieu du monde,

Tu vis dans nos cœurs

Et tu y puises l’énergie

Pour ta frontière de vie.

Dans la forêt aux troncs enchevêtrés

Des mercenaires ont pénétré

Et blessé ceux du petit Peuple du milieu du monde.

 Don Sabino a prié et diété près la Liane des Dieux

Le peuple kich’wa s’est levé pour chasser

la meute guerrière.

Pachamama, la Terre première, notre Mère,

Se fâche et  vomit sur l’avide pétrolier

Qui pue maintenant la poussière et la mort.

Courage, petit Peuple du milieu du monde,

Tu vis dans nos cœurs

Et tu y puises l’énergie

Pour ta frontière de vie

Guy Lesoeurs

En la gran casa de palmas embrochaladas

la palabrea dura días y noches.

Ecuador, Sarayaku, Amazonia

El pequeno Pueblo de mil almas está en alerta.

Quito, París, Houston y Londres

Hombres con la corbata y sin alma que viva

Masacran Pachamama, la tierra-madre

Para sus Dioses caníbales y ciegos

Que se llaman Dólar, Oro y Petróleo.

Coraje, pequeno Pueblo del medio del mundo,

Viste en nuestros corazones

Y sacarás de eso la energía

Para tu frontera de vida.

En el bosque de troncos embrochalados

Mercenarios penetraron

Y hirieron a los del pequeno Pueblo del medio del mundo.

Don Sabino rezó cerca la Liana de los Dioses

El pueblo kich’ wa se levantó para cazar

La jauría guerrera.

Pachamama, la primera Tierra, Tierra Madre,

Se enfadó y vomitó sobre ávido petrolero

Que saca ahora el polvo y la muerte.

Coraje, pequeno pueblo del medio del mundo,

Viste en nuestros corazones

Y sacarás de eso la energía

Para tu frontera de vida

 Guy Lesoeurs

Tags: , , , , , , , ,

Laisser un commentaire