Archive pour la catégorie ‘Coach’em’

SACRES CARACTERES! A l’épreuve des comportements difficiles

Mercredi 5 septembre 2012

Lundi 10 septembre de 12h15 à 14h00, je serai l’invité de Dominik Jako dans son émission « de vous à moi » sur la radio Web d’Avignon osmose-radio.fr où elle invite régulièrement des professionnels du bien être et de la santé pour faire le point sur des aspects très concrets de problèmes de la vie courante.

Les thèmes que je développerai seront :

1. « A l’épreuve des comportements difficiles, compliqués et autres empoisonneurs de la vie quotidienne et professionnelle ».

Ceci fera suite à l’émission de juin où j’étais déjà intervenu sur les gens difficiles tels que les agressifs et les pervers narcissiques.

Cette fois, je parlerai des comportements des pessimistes et insatisfaits chroniques, ceux et celles qui s’excusent continuellement et qui en deviennent très agaçants, ceux et celles qui sont toujours d’accord du moins en paroles et ceux qui ont peur de tout et de rien, ceux qui sont des obsédés du rangement etc.

Vous en connaissez, vous en côtoyez à la maison, au travail …

je terminerai par une personnalité au-dessus de tout soupçon (apparemment) :. je veux parler du « sauveur » (voir ci-dessous).

2.    Le sauveur ! ou la personne qui se sent investie pour aider les autres : celle qui veut constamment aider, faire à votre place et qui veut se sacrifier pour vous sauver dont on ne sait quel danger ou risque. Nous ne parlerons pas des sauveurs patentés (médecins, pompiers etc.) qui identifiés comme tels sont des sauveteurs authentiques.

Vous connaissez certainement ces personnes qui ne vivent que parce qu’elles s’occupent des affaires des autres avec de bons sentiments. Mais que ce comportement peut être pesant et insupportable aussi.

Si vous-même ou l’un de vos proches ( conjoint, ado, parents…) êtes confrontés à ce type de comportements ponctuels ou continus, merci d’apporter votre éclairage et/ ou poser des questions. Si vous êtes thérapeute, vous pouvez aussi réagir.

Cette émission se veut inter active et réclame la participation des auditeurs.

Merci de nous rejoindre par téléphone au 04 90 88 22 56 pendant l’émission, de témoigner sur notre page Facebook Radio Osmose,

et de suivre ce direct sur www.osmose-radio.fr . ou bien de m’envoyer un message sur mon e.mail guy.lesoeurs@kerux.fr

Durant les tout prochains jours, je mettrai un texte sur ces sujets sur mon blog www. guylesoeurs.com .

Une dernière remarque : le ton ne sera pas que psychanalytique ou que comportementaliste. Nous parlerons de cas pratiques.

A très bientôt sur www.osmose-radio.fr

Guy Lesoeurs

Psychanalyste

Master 2 Psychologie

DU Psychiatrie transculturelle, Médiation, Anthropologie Médicale

Praticien Psychophysiocommunication (TCC)

Cabinet Professionnel (depuis le 1° septembre 2012)

Chemin des deux bessons

13520 LE PARADOU

04 90 18 24 43

06 5030 09 80

Hypnose et choucroute

Lundi 19 mars 2012

16 mars , dans la rubrique I.deals de LaProvence, une juxtaposition insolite…

HYpnose et choucroute

Une promotion pour une séance d’Hypnose ericksonnienne, la meilleure, l’originale € à 30 € au lieu de 60 € et en regard une promotion pour une portion de choucroute d’Alsace à 6, 75 au lieu de 11, 75 €.  Je ne dirais pas le nom de l’hypnothérapeute certifiée ni celui de la marque de choucroute.

La mise en face de ces deux promos m’a fait penser à ce film comique « liberté , égalité, choucroute » (1985) du très regretté Jean Yanne avec Poiret, Serrault et Ursula Andress, parodie de la Révolution Française. Cette chaîne de signifiants mise à part, le hasard fait encore bien les choses, pour ceux qui savent regarder.

L’hypnose (que je ne pratique pas) est certainement un bon moyen de combattre ses angoisses et son stress, momentanément. Monsieur Coué à son heure connaissait l »art de la suggestion et notre bon maître Freud s’en est servi abondamment du moins au début.

Mais la choucroute n’est elle pas une autre approche arrosée d’une bonne bière? Un peu d’endormissement dû à la digestion et pof envolée l’angoisse et le stress.

Chacun est libre de choisir entre psychothérapie et bonne chère.  dit- il hypnotisé par une grande saucisse qui passait par là.

Guy Lesoeurs

Liberté, égalité, choucroute

Mercredi 16 novembre 2011

Editions Belfond

Vivre sans peur, 7 principes pour oser être soi

Brenda Shoshanna

Nous savons bien que le manque de confiance en soi ne permet pas d’exploiter à fond la valeur d’être soi. Il existe notamment au plus profond de soi des peurs dont nous ne pouvons pas contrôler les conséquences. Pour s’en défendre, nous cherchons à éviter soit la situation soit la personne ou bien nous nous bloquons, incapables d’aller plus loin. L’angoisse peut être importante et nous handicaper dans la vie. La fuite ou le renfermement sur soi-même ne sont pas des solutions qui fonctionnent à long terme. Ces défenses deviennent réflexes et ne nous ouvrent pas sur la vie.

Il est donc important de reprendre la maîtrise de notre vie pour s’ouvrir à soi et aux autres. Cela peut être grandement facilité si l’on s’appuie sur un professionnel du soutien psychologique ou si l’on fait un travail sur soi en profondeur pour revisiter son enfance comme un psychanalyste peut nous aider à le faire, sans enjeu. Pour moi, il existe une voie complémentaire : la lecture d’ouvrages sur le gain de confiance en soi et la mobilisation des forces internes. Il existe des milliers de bouquins. C’est un monde en lui-même où le pire côtoie le meilleur.

Ma double expérience de coach et d’analyste m’amène a conseiller à ceux et celles qui me font confiance des ouvrages qui peuvent les aider.

Vivre sans peur de Brenda Shoshanna est un de ces ouvrages que l’on peut lire avec profit. Brenda est une psychologue américaine qui a enseigné au Marymount College et à la Société des Etudes Zen à New York. Brenda se livre à une patiente « chirurgie » de la peur qui nous rend prisonniers de nous-même et nous donne quelques clés très concrètes pour la réduire et diminuer ses conséquences délétères sur notre vie personnelle et professionnelle.

En le lisant, nous parcourons diverses étapes : accepter le changement qui nous « affecte » et en faire une opportunité, s’appuyer sur L’autre, compagnon, époux, ami, relever les défis, faire le bilan des bonnes et mauvaises choses qui nous arrivent, accepter sa colère, sa haine, son sentiment d’injustice pour transformer ces forces en tolérance et aide, lâcher prise et développer le courage d’être soi-même avec ses manques et ses possibilités.

un guide que je conseille pour ceux et celles qui veulent développer leur potentiel de ressources et atteindre « la valeur de soi » qui est ma devise.

psychologies.com organise en ce moment un concours pour gagner cet ouvrage .

Si vous voulez en savoir plus, Fabrice Midal, directeur de la collection L’esprit d’ouverture aux Editions Belfond présente le livre de Brenda Shoshanna, Vivre sans peur en vidéo
Voir les livres de Brenda Shoshanna sur amazon

Grippe mentale au pays du management : la cure d’Authenticité

Jeudi 8 septembre 2011

En marge de la prochaine rencontre de l’Institut Esprit Service intitulée Reconquérir le lien entre dirigeants, managers et salariés qui se déroule au MEDEF le vendredi 30 septembre matin (pour Dirigeants et sur invitation), je vous soumets cet article que j’avais écrit à ce sujet accompagné d’une vignette clinique :

Esprit aiguiséGrippe mentale au pays du management ! La machine à motiver dans l’entreprise et dans l’administration est grippée dans tous les sens du terme. Les pouls des battants sont devenus imperceptibles. Le cerveau des dirigeants est embrumé. L’escargot-jadis actif est rentré dans sa coquille. Il pleut des cordes d’amertume. L’imagination est au rancart, la rentabilité a chassé l’initiative et la disponibilité des individus. La confiance est en panne. L’ennui  a remplacé l’envie. Ne parlons pas du cœur…à l’ouvrage ou tout court … il bat la chamade.

Ainsi, personne n’y croit plus, du top management au collaborateur et tous les pansements, les baumes de la parole incantatoire sur les valeurs, l’effort et la responsabilité et le service public ne sont que thérapies bien pâles par et pour des cadres lassés du push n’d pull.

Il y a comme un désenchantement du monde du travail pour paraphraser Max Weber et Marcel Gauchet, c’est-à-dire une vacance de sens (Catherine Colliot-Thélème, 1990) alors que la valeur du travail ne serait que dans la signification qu’on lui donne (Boris Cyrulnik, 2010).

Les psys de tout poil sont appelés au chevet du malade. Qui s’attaque au symptôme, qui préconise une analyse profonde. Emile Coué, super-potard sera revisité. Boris Cyrulnik se fend d’une interview piqûre d’urgence au vitalisant cocktail solidarité- résilience et nous assure que « Le travail peut rendre heureux » (2011).

Ayant ainsi glosé et jeté ma gourme, je contemplais maintenant les multiples brouillons froissés de ce papier sédi-mentant (sic) dans ma corbeille. Je ne savais plus à quel thème high fashioned du management et de la coach-mania tartinée de psychanalyse de comptoir réunis me fier. Agility management me faisait penser à un dressage de chiens, écosystème à un bassin de décantation, sensemaking et storytelling étaient autant de buzz-words,… insignifiants.

La sonnette de ma salle d’attente me tira de ma torpeur naissante… Lire le reste de cet article »

MOI²SE… un programme de management opérationnel

Jeudi 26 mai 2011

Depuis 3 années, sous la direction du Pr. Sylvette Huichard, la Faculté de Pharmacie de Dijon conduit une sixième année universitaire très particulière. Les futurs pharmaciens effectuent leur spécialisation professionnelle en alternance entreprise/université dans un programme intitulé « MOI²SE, Management Opérationnel et International des Industries de Santé ». Leur objectif est de devenir totalement opérationnels afin d’être confirmés dans les entreprises à la sortie de leurs études pharmaceutiques. Deux séminaires de développement personnel et de management parmi les onze modules thématiques leur permettent d’exploiter leur potentiel et d’expérimenter les pratiques de la conduite de projets et d’équipe. Cette formation est complétée par un accompagnement individuel sous la forme d’un coaching personnalisé au téléphone et par mailing.

MOI²SE donne une importance particulière aux séminaires de management personnel et d’équipe (80 heures) et à l’accompagnement personnalisé sous la forme d’un coaching téléphonique individuel régulier (5 heures) tout au long de l’année par mes soins.

Ce programme managérial de 85 heures s’articule  autour de deux piliers : l’intégration managériale et le coaching téléphonique d’une part, le travail  personnel sur la « valeur d’être soi » d’autre part. Depuis 3 ans, j’anime ces séminaires avec un grand plaisir car les étudiants s’investissent à fond dans ce programme construit pour les rendre efficaces mais aussi créatifs et de vrais managers.

Si vous voulez en savoir plus demandez moi (guy.lesoeurs@kerux.fr) l’article que j’ai co-écrit avec Mme Sylvette Huichard sur ce cursus.

Guy Lesoeurs

The Faculté de Pharmacie of Dijon has set up, in 2008, a special program called MOI²SE which covers the sixth and last year of the pharmaceutical studies and a working period in a pharmaceutical firm. The pharmacists have a two-fold objective : to achieve their university degree (Ph.d diploma) as well as to test their managerial skills in a firm. Two seminars of personal development and management are run among the 11 weeks of the whole theorical training program. In addition, the program offers a personalized coaching by phoning and Internet.